04/02/2016 – La Méaugon – Le cercle Sterenn ar Goued à Saintes

04/02/2016 – Ouest-France

Le cercle celtique a passé un week-end inoubliable en terre charentaise.

Le cercle celtique Sterenn ar Goued a participé au 12e Festifolk, les 30 et 31 janvier, à Saintes (Charente-Maritime). Ce déplacement s’inscrivait à la suite d’un premier échange, courant décembre, avec le responsable du groupe folklorique Aunis et Saintonge.

Les Méaugonais ont effectué une démonstration de danses bretonnes le samedi après-midi. En soirée, ils se sont retrouvés avec leurs homologues d’Aunis et un autre groupe, Eicola Dau Barbichet, de Limoges, pour animer le bal folk. Le public est entré, avec un grand plaisir, dans les suites de danses interrégionales.

Le lendemain, le défilé prévu en ville a dû être annulé à cause de la pluie. Mais danseurs et musiciens se sont repliés dans une salle pour partager des moments sur fond d’échanges culturels.

12/01/2016 – La Méaugon – Les jeunes couples s’emparent des nouveaux logements

12/01/2016 – Ouest-France

Le cercle celtique Sterenn ar Goued a présenté sa chorégraphie « Regards » aux Méaugonnais, lors de la cérémonie des vœux

Samedi, nombre de Méaugonnais ont honoré de leur présence la traditionnelle cérémonie des vœux. En préambule, Raphaël et Loen ont présenté les actions du conseil municipal des enfants.

Armelle Bothorel, maire, a mis en exergue l’engagement de ces jeunes : « Votre mobilisation pour des projets au service du bien commun est une véritable fierté pour notre commune. »

Au chapitre des projets figurent deux chantiers majeurs déjà lancés en 2015. Le premier concerne la mise en œuvre du quartier du Verger du bourg, « dont la pertinence n’est pas à démontrer ». Il va permettre, selon le maire, « d’accueillir enfin de nouvelles familles car notre démographie marque le pas ».

Les vingt-deux lots en libre accession sont quasiment tous vendus à de jeunes couples, pour la plupart. Cette opération srea complétée de neuf logements individuels locatifs. Le second a trait au démarrage des travaux de la chaudière bois et du réseau de chaleur vers les bâtiments communaux.

« Nous avons fait le plein de subventions à hauteur de 60% », précise Armelle Bothorel. « Notre bilan carbone va faire un bon considérable dans l’exemplarité en faisant l’économie de la consommation d’énergies fossiles non renouvelables. »

On peut encore citer l’aménagement des abords du stade qui contribuera à l’embellissement du site, la poursuite de la réflexion sur l’adressage des habitations.

Une étude est en cours sur la sécurisation de l’accès principal au cœur de la commune. « Nous nous interrogeons sur une mise en priorité à droite de notre bourg », poursuit le maire. A noter également que les visites de quartiers seront poursuivies en 2016.

Quelques chiffres.

Onze naissances, cinq mariages, 21 décès, dix permis de construire et 23 déclarations de travaux ont été enregistrés dans la commune en 2015.

30/12/2015 – La Méaugon – Dernières danses de l’année pour Sterenn ar Goued

30/12/2015 – Ouest-France

 Ultimes suites bretonnes au calendrier de l’année 2015 pour les danseurs de l’association Sterenn ar Goued.

L’ambiance était particulièrement surchauffée, lundi, salle des Roches-Plates, pour la dernière soirée musicale organisée en 2015 par l’association Sterenn ar Goued. Quatre-vingt-dix bénévoles ont mobilisé leurs énergies pour assurer la réussite de cette soirée, en terme d’agapes.

Puis les musiciens ont pris le relais pour offrir des partitions de suites bretonnes, très hautes en couleurs, au public du jour. La douzaine de personnes extérieures n’a as, non plus, regretté d’avoir poussé la porte pour partager ces formidables et ultimes instants de l’année.

A noter que le cercle se produira lors de la cérémonie des vœux à la population, le 9 janvier. A cette occasion, il présentera aux Méaugonnais sa chorégraphie « Regards ».

La reprise des cours est prévue le 4 janvier, pour la danse loisir, et le 8 janvier pour le cercle. Il est toujours possible de s’inscrire à l’un des cours. Tél. 06 36 72 32 22 ou au 02 96 94 80 23.

28/11/2015 – La Méaugon – Sterenn ar Goued. Prêts pour la saison 2016

28/11/2015 – Le Télégramme

L’assemblée générale s’est terminée autour d’une bonne table et sur la piste de danse.

L’assemblée générale de l’association Sterenn ar Goued s’est tenue samedi, dans la salle des Roches Plates. Le président, Marc Le Bouteilliec, a présenté le bilan moral de la saison : « Un peu plus calme que la précédente ». En effet, l’organisation des 20 ans de l’association avait utilisé beaucoup d’énergie dans la préparation des festivités liées à l’événement.

Des prestations remarquées

Les sorties n’ont cependant pas manqué, comme le voyage en Allemagne, en accompagnement du comité de jumelage Saint-Brieuc – Alsdorf, avec des prestations particulièrement remarquées sur les marchés de Noël. Des chorégraphies et défilés de rue ont également été présentés à Saint-Brieuc, au Roc-Saint-André (56), à Vannes (56) et à Guingamp, ainsi que des animations dans les communes proches (Ploufragan, Binic, Plélo, etc.). Le bilan financier, présenté par Maryne Le Maitre, permet de voir l’avenir sereinement.

Jumelage en vue

Le chorégraphe Gaël Nicolazic a donné un aperçu du programme de la saison prochaine, au cours de laquelle le cercle celtique s’exonérera, une nouvelle fois, des concours. Un site internet va être mis en place et la création de nouveaux habits, pour un nouveau spectacle, est à l’étude. Un projet de jumelage avec un groupe vendéen devrait aussi se concrétiser en août 2016. Les animations ne manqueront pas et, d’ores et déjà, une participation au Téléthon de Trémuson aura lieu le samedi 5 décembre après-midi.

28/11/2015 – La Méaugon – Un projet de jumelage avec un groupe de danses vendéen

28/11/2015 – Ouest-France

Entretien

 Marc Le Bouteilliec, président de l’association Sterenn ar Goued

Quoi de neuf pour 2015-2016 ?

Ce sera une seconde saison sabbatique (en termes de participation aux concours) mais non moins créative. Un projet de jumelage est lancé entre notre cercle celtique et un groupe de danses traditionnelles vendéen.

Qu’est-ce qui a motivé ce projet ?

L’idée de faire quelque chose d’original est depuis longtemps dans les cartons de l’association. A la faveur d’un séjour estival en Vendée, Gaël Nicolazic, notre chorégraphe, a croisé des personnes qui ont, tout de suite, manifesté un intérêt pour la mise en place d’un éventuel échange avec nous.

Pourquoi la Vendée, plutôt qu’une autre contrée ?

Elle est à la fois loin et pas loin des Côtes-d’Armor. La commune de résidence du groupe est d’une taille similaire à la nôtre. La géographie, le relief, les costumes sont différents. En revanche, certaines de leurs danses (en rond, à deux…) et surtout leurs pas sont ressemblants.

Envisagez-vous de vous produire ensemble l’an prochain ?

Absolument, ce qui suppose quand même la réalisation d’un important travail en amont. Nous nous rendrons chez eux pour apprendre et réciproquement. Nous accueillerons nos homologues vendéens le week-end du 15 août. De notre côté, nous allons préparer un spectacle à partir d’une nouvelle chorégraphie et dans de nouveaux costumes. Un spectacle commun est prévu. Nous organiserons également une soirée ouverte à la population, avec initiation aux danses vendéennes et bretonnes.

Qu’en est-il des autres activités ?

Nous assurerons des animations dans différentes circonstances (Téléthon à Trémuson, vœux du maire à La Méaugon…) et lors des festivités d’été dans le département et ailleurs. Un stage de danses est programmé le 19 mars, dans le cadre du Kan ar Bobl. Sans oublier l’inauguration de la maison des cultures bretonnes, Ti ar Vro, le 1er mai.

19/09/2015 – Des places à l’atelier de danses bretonnes enfants

19/09/2015 – Ouest-France

Les enfants prêts à découvrir les pas d’un hanter dro.

Cinq enfants ont effectué leur rentrée, mercredi, au sein de l’atelier de danses bretonnes, organisé par l’association Sterenn ar Goued. Ce dernier est loin d’être à saturation.

Les jeunes, âgés de 5 à 12 ans, désireux de découvrir et de pratiquer les suites du terroir, peuvent toujours l’intégrer.

D’autant que l’association leur offre la possibilité de participer gratuitement aux premières séances, avant de prendre une adhésion.

Maryne assure l’encadrement de ce petit monde et leur apprend les pas de base. Qui sait, ces débutants seront peut-être assez performants pour rejoindre le cercle celtique lors des sorties prévues à l’été 2016.

Cours d’initiation du mercredi, de 15h à 16h30, salle des Roches-Plates. Tél. 02 96 94 88 19 ou 06 66 16 44 69.

 

17/08/2015 – Saint-Loup – Sterenn ar Goued dans la danse

17/08/2015 – Le Télégramme

Armelle Thébault

Sterenn ar Goued, participe au festival de la Saint-Loup à Guingamp. Ce cercle celtique de La Méaugon rassemble un groupe de passionnés par la culture du terroir breton.

La garde-robe du cercle celtique a été entièrement revue l’année dernière.

(…)

Le cercle celtique Sterenn ar Goued a soufflé ses vingt bougies l’an dernier. Il est implanté à La Méaugon et affilié à la confédération Kendalc’h 22. En plus du cercle celtique, l’association propose tout au long de l’année différents ateliers accessibles pour tous es niveaux : débutants confirmés et enfants.

94 adhérents dont sept musiciens

Sterenn ar Goued compte actuellement 94 adhérents âgés de 7 à 83 ans. L’un n’allant pas sans l’autre, qui dit danse dit aussi musique. Le groupe est ainsi doté d’un ensemble musical composé de sept musiciens (accordéon diatonique, vielle, biniou bombarde, violon, clarinette, percussions). La chorégraphie et la mise en scène sont confiées depuis deux ans à Gaël Nicolazig de Guingamp.

« Les thèmes varient chaque année, rappelle ce dernier. Il s’agit de raconter une histoire qui est théâtralisée. Les danseurs sont alors comédiens et font passer des émotions au spectateur. Nous aimons mêler tradition et modernité. »

Un travail de recherche

Lors des représentations, les vêtements portés par les danseurs ont été confectionnés à partir des croquis réalisés par Hippolyte Lalaisse en 1840. « C’est une période charnière, importante, où l’on voit apparaître le tissu noir grâce au procédé de fixation de la couleur. Auparavant, les vêtements des femmes étaient colorés », détaille Marc Le Bouteilliec, le président du Cercle.

La garde-robe du groupe a été entièrement revue en 2014 pour adopter des costumes de 1910 du Penthièvre (Saint-Brieuc, Lamballe-Jugon). Pas moins de huit couturières se sont attelées à la tâche. « Nous avons trouvé de très beaux tissus, faciles à entretenir et agréables à porter sur scène », note le président. Elément à part entière du costume, la coiffe nécessite un amidonnage et un repassage soigné. « Il faut une heure, même lorsque l’on est bien habitué », précise le chorégraphe.

Plusieurs tableaux

En plus des danseurs et des musiciens, 3° bénévoles se déplaceront à Guingamp pour le festival. Les accessoiristes seront notamment dans les coulisses pour faciliter la représentation en plusieurs tableaux, dont le thème sera le regard. « Lors du défilé, nous avons décidé d’innover en proposant un spectacle qui s’apparente aux arts de la rue, dans lequel nous distillerons quelques touches d’humour », annonce le président.

*Seul le groupe élite dispute le concours régional de danse bretonne. Les huit ensembles de Kendalc’h qui ont obtenu les meilleures notes disputeront le championnat de Bretagne samedi et dimanche à Guingamp. Les épreuves comportent deux parties : une chorégraphie et une danse traditionnelle.

Contact

Tél. 02.96.94.82.12.

31/07/2015 – Le Roc-Saint-André – Retour sur > Le succès des boudins de Tante Thurine ne se dément pas

31/07/2015 – Le Ploermelais

Le « fait-maison » fait toujours recette !

Dégustation, danse, musique au Roc-Saint-André.

Cette année encore, la fête des Boudins de Tante Thurine a régalé les gourmands et les amateurs de fête.

Le début de journée a commencé timidement. En cause, le mauvais temps. A midi, peu de monde est venu manger. Malgré la pluie, les organisateurs ont pu tout de même vendre environ 1 600 boudins, rien que dans la matinée. Le défilé folklorique a ouvert les festivités avec le cercle celtique de La Méaugon et le bagad de Malestroit.

Avec le soleil, l’affluence

Une fois le soleil revenu, les jeux ont commencé, les danses ont débuté et les 4 400 boudins restants se sont vendus. L’ambiance était alors festive et beaucoup de monde est venu en fin de journée. « Le tournoi de palets comptait même 24 équipes », s’est réjoui l’organisateur de ce concours.

6000 boudins vendus !

Les 6 000 boudins, vendus tout au long de la journée, « sont fabriqués par les bénévoles eux-mêmes, explique un membre s’occupant de leur vente. « Ils sont faits maison. » Pour cela, il a fallu 1100 kg de viande et 300 kg de légumes, pas moins !

Mission accomplie pour cette 42e édition organisée par l’équipe des Boudins de Tante Thurine !

08/07/2015 – La Méaugon – Le cercle celtique prépare un spectacle de rue

08/07/2015 – Ouest-France

Les danseurs du cercle celtique, lors de leur prestation sur le thème Regards sous toutes les formes.

Le cercle celtique Sterenn ar Goued n’a pas participé aux concours cette année. En revanche, il travaille à la mise en œuvre d’autres projets, comme un spectacle scénique de rue, qui sera inauguré le 26 juillet au Roc-Saint-André (Morbihan).

Pas de repos estival pour les danseurs méaugonnais, qui vont enchaîner les répétitions et les prestations un peu partout (Vannes, Guingamp…). En juin, ils se sont à nouveau illustrés sur la scène d’Hermione, sur le thème Regards sous toutes les formes. Leur représentation a été remarquée pour l’originalité de sa chorégraphie et pour ses costumes.

Lundi, tous les férus de culture bretonne évoluant au sein des ateliers de l’association, se sont retrouvés à la salle des Roches-Plates, pour boucler une saison enrichie notamment d’une quarantaine de danses nouvelles.

Reprise des cours le 14 septembre.

 

08/01/2015 – La Méaugon – Cercle celtique. Sterenn Ar Goued prend une année sabbatique

08/01/2015 – Le Penthièvre

 

La Méaugon. Le cercle de Sterenn Ar Goued lors du déplacement en Allemagne au marché de Noël.

« Cette année sera une année sabbatique. Nous allons nous consacrer aux activités loisirs et nous focaliser sur la création de nouvelles chorégraphies », annonce le président, Marc Le Bouteilliec.

Le rang en seconde catégorie a été maintenu. Les danseurs et le chorégraphe Gaël Nicolazic ont besoin de souffler pour améliorer les prestations. Néanmoins les animations et fêtes bretonnes locales seront conservées avec la chorégraphie de 2014. Des contacts ont déjà été pris.

Le cercle recrute des danseurs de tous les âges et enfants à partir de 5/6 ans pour étoffer les groupes.

Rendez-vous les 21 et 22 mars à La Méaugon autour du Kan Ar Bobl (chant du peuple). Un stage de danse est prévu le samedi après-midi sur le thème « Les Casalarth » du pays de Lorient avec un animateur du cercle de Port-Louis. Dans la soirée un concert sera suivi d’un repas festif. Le dimanche matin aura lieu une marche chantée et l’après-midi place au concours avec chants, danses et récits.

Contact : Marc le Bouteilliec, tél. 02 96 94 82 12.